diesel-icon

Pression des pneus

Des études ont démontré que jusqu’à 70 % des véhicules sur la route ont un ou plusieurs pneus sous-gonflés. Des pneus sous-gonflés peuvent augmenter votre consommation de carburant de 4 à 8 %.

Réglage de la géométrie et équilibrage des roues

Les roues dont la géométrie n’est pas bien réglée ont tendance à tirer le long de la route au lieu de rouler en douceur. Cela peut accélérer l’usure des pneus et augmenter jusqu’à 25 % la consommation de carburant.

Système d’admission d’air

Un filtre à air sale peut augmenter la consommation de carburant de 2% ou plus et réduit la disponibilité d’air pour le moteur, ce qui augmente les émissions nocives pour l’environnement. L’utilisation de carburants de qualité munis d’additifs nettoyants aide également, mais ceci ne remplace pas un nettoyage professionnel complet du système d’admission d’air.

Bouchon d’essence

De tous les véhicules qui circulent sur la route, 17 % d’entre eux ont un bouchon d’essence desserré, endommagé ou manquant. Cela génère 556 millions de litres de carburant qui s’évaporent annuellement dans l’atmosphère en Amérique du Nord. L’évaporation de carburant est une cause importante d’émissions d’hydrocarbures. Le sur-remplissage de votre réservoir d’essence peut également générer des émissions indésirées, ne remplissez jamais le réservoir au-delà du moment où la pompe s’arrête automatiquement.

Mise au point / gestion des moteurs

Faites vérifier régulièrement les systèmes d’allumage et d’émissions de votre véhicule pour détecter les défectuosités et suivez toujours les intervalles de remplacement recommandés par le fabricant du véhicule pour toutes les composantes de ces systèmes. Un véhicule bien réglé peut réduire sa consommation de carburant de 6 à 13 %.

Fuites d’huile et de carburant

N’ignorez pas une fuite d’huile ou de carburant. L’évaporation de combustibles fossiles est une des grandes causes de COV et d’hydrocarbures qui détruisent la couche d’ozone.

N’ignorez pas un voyant d’avertissement

Les véhicules d’aujourd’hui sont munis de systèmes de gestion du moteur très sophistiqués en mesure d’effectuer des milliers de corrections par secondes pour maintenir le fonctionnement de tous les systèmes de gestion du moteur dans leur zone optimale. Ils peuvent également remédier dans certains cas à une défaillance dans une partie du système, ce qui déclenche généralement un témoin d’avertissement, et ce même si le véhicule semble fonctionner normalement. L’ordinateur de bord de votre véhicule vous indique qu’il y a un problème, et il essaie de trouver un moyen de le contrer! Faites inspecter votre véhicule aussitôt que possible pour identifier le problème et le corriger.

Système de refroidissement

Les moteurs d’aujourd’hui fonctionnent à des températures beaucoup plus élevées qu’auparavant. Si vous négligez l’entretien du système de refroidissement de votre véhicule, il est possible que celui-ci fonctionne à une trop grande température, créant ainsi les bonnes conditions pour générer des émissions de protoxyde d’azote (NOX). Également, une défaillance du système de refroidissement peut sévèrement endommager le moteur, et ce, sans avertissement ou presque, et vous laisser en panne.

Faites la vidange d’huile régulièrement!

L’huile à moteur capture et retient les acides, le cambouis et 15 autres sous-produits nocifs créés par votre moteur, en plus de lubrifier et refroidir toutes ses parties mobiles. Suivez les intervalles de vidange d’huile de votre véhicule; c’est essentiel!

Voir Plus De resources utiles