steering-icon

Les systèmes de direction et de suspension d’un véhicule ne sont pas seulement une composante essentielle du triangle de sécurité de l’assemblage de vos roues (c’est-à-dire les pneus, freins et suspension), mais contribuent considérablement au plaisir de conduite.

Au cours des dernières années, les améliorations faites à la durabilité des éléments et les avancements de la conception et la construction des pneus ont substantiellement contribué à la sécurité et au confort de conduite.

Aujourd’hui, il existe deux types de systèmes de direction :

1) Direction mécanique : La direction mécanique standard utilise une série des bielles et des bras pour assurer que les deux roues tournent dans le même sens en même temps. Cela n’a pas beaucoup changé au fil des ans, et ses principes sont assez simples.
2) Direction à crémaillère : Bien qu’elle puisse être non assistée, elle est presque toujours assistée et elle combine le boîtier de direction et le lien central en une seule unité. Le volant de direction, par l’intermédiaire de la colonne de direction, est relié directement à la crémaillère, sauf dans certains des véhicules modernes, ils sont conduits par fil à un moteur électrique situé sur la crémaillère et il envoie des signaux provenant d’un capteur situé dans la colonne de direction. À l’intérieur du boîtier de direction est un ensemble de pignons qui déplace un piston denté qui à son tour déplace l’engrenage de direction.

Les fonctions essentielles du système de suspension d’un véhicule sont de :

  1. Maintenir la bonne hauteur du véhicule
  2. Réduire l’effet des chocs de la route
  3. Maintenir l’alignement des roues
  4. Supporter le poids du véhicule
  5. Garder les pneus en contact avec la route

Cependant, pour que cela se produise, tous les composants de la suspension, à la fois avant et arrière, doivent être en bon état de fonctionnement.

Voir plus de services